Personnalisons nos tissus !

Personnalisons nos tissus !

On a tou.te.s rêvé de pouvoir créer un tee-shirt, une veste, un sac, une affiche... avec l'illustration de notre artiste préféré.e ou le dessin de notre petit.e cousin.e! Alors que Cardiem est en pleine réalisation de sa nouvelle collection "artiste" (on vous en dira plus bientôt), on vous livre tous les secrets des techniques de personnalisation du tissu pour que vous puissiez laisser place à votre créativité!

Le flocage

C'est la technique la plus connue, probablement celle utilisée par votre équipe de foot pour rajouter votre nom sur votre maillot quand vous étiez petit.e.

Le flocage consiste à imprimer le motif souhaité sur un "rouleau flex", une matière thermocollante en plastique ou en polyuréthane. La partie imprimée du rouleau est ensuite placée sur l'objet textile que vous souhaitez personnaliser, et collée directement dessus à l'aide d'une presse à chaud.

L'avantage? C'est rapide, peu cher et pratique. L'inconvénient? Avec le flocage, difficile d'utiliser des motifs complexes en termes de forme ou de couleur. Le motif floqué est en relief, avec un aspect un peu plastifié. À méditer...

La sérigraphie

On rentre tout de suite dans une technique plus sophistiquée. Il y a deux types de sérigraphie:

  • la sérigraphie directe, qui consiste à utiliser des pochoirs (les "écrans sérigraphiques") faisant passer l'encre d'impression sur le textile à personnaliser. 
  • le transfert sérigraphique: même principe, mais qui utilise d'abord un papier transfert où l'encre est passée, puis une presse à chaud pour transférer le motif sur le textile souhaité.

Ces deux déclinaisons offrent une personnalisation de grande qualité, notamment en termes de couleurs. Mais elles sont moins adaptées au marquage de motifs complexes. 

La sublimation

C'est une autre technique de marquage qui utilise également un transfert d'encre. Le motif est imprimé sur un papier spécial avec des encres de sublimation, et le motif est ensuite transféré avec une presse à chaud. C'est une technique qui offre un rendu de grande qualité, mais au coût assez élevé, surtout pour de petites quantités. 

L'impression numérique

Vous imprimez des dossiers, des affiches, des dessins sur du papier? L'impression numérique sur tissu fonctionne exactement de la même façon. Vous pouvez donc marquer votre objet textile avec le motif de votre choix. Les limites? La composition du tissu, qui doit être absolument en coton, et le choix parfois limité des couleurs. 

La broderie

On oublie l'imprimante et la presse et on reprend son aiguille et son fil. La broderie textile permet une grande précision et un choix presque infini de couleurs. Surtout, vous pouvez personnaliser votre tissu avec un simple trait ou des formes sans contenu. Le prix des broderies textiles est plus élevé, notamment à cause du temps et de la complexité de la réalisation. Mais on ne vous cache pas qu'on aime beaucoup !

Et si vous dessiniez?

Les feutres textiles, ça existe! Alors pourquoi ne pas vous sentir l'âme d'un.e artiste, sortir vos plus beaux crayons spécialisés, et commencer à dessiner?